Quel rameur choisir ?

Le rameur est un excellent appareil de cardio qui reproduit des mouvements de rames proches de ceux de l’aviron.

Présentation du rameur

Comment choisir un rameur ?

1. Les différents types de rameurs

Il existe 3 types de rameurs d’appartement possédant un mouvement qui leur est propre :

  • Le rameur scandinave ou rameur vertical : il s’agit d’un rameur à double rame qui se distingue par ses mouvements rectilignes d’avant en arrière. Le coup de rame est totalement guidé mais nécessite un peu de coordination. Idéal pour les débutants mais ne convient pas aux personnes de grands gabarits.
  • Le rameur latin ou rameur horizontal : tout comme le rameur scandinave, le rameur latin dispose de 2 rames mais se distingue par ses mouvements croisés à hauteur des jambes. Il est facile à utiliser par les débutants et les niveaux intermédiaires car le mouvement de rame est partiellement guidé permettant ainsi d’effectuer des mouvements plus libres.
  • Le rameur à tirage central : C’est le modèle le plus populaire et destiné à une utilisation régulière à intensive. Comme son nom l’indique il possède un tirage central qui permet d’effectuer des mouvements uniformes d’avant en arrière sur un axe symétrique. Silencieux et simple d’utilisation, il est agréable à manier et vous permettra de vous concentrer sur vos efforts et non sur la coordination de vos mouvements. Toutefois, le mouvement de rame n´étant pas du tout guidé, il faut veiller à adopter une bonne posture pour que les entraînements soient efficaces.

Rameur scandinaveRameur latinRameur à tirage central
Particularitétechnique à double rame
mouvement de rame totalement guidé
technique à double rame
mouvement de rame croisée (type rameur)
mouvement de rame partiellement guidé
technique à tirage unique
mouvement de rame non guidé
Public concernédébutants souhaitant effectuer des entraînements de remise en forme et de tonification du corpsdébutants et intermédiaires souhaitant effectuer des entraînements de remise en forme et de tonification du corpsentraînés et personnes de grands gabarits
personnes voulant améliorer leur forme cardiovasculaire, la performance physique et voulant perdre du poids



2. Les différents systèmes de résistance du rameur

Les rameurs sont tous équipés d’un système de résistance appelé également système de freinage. Il permet d’augmenter ou baisser l’intensité de ses entraînements en fonction de ses objectifs. Votre choix devra donc se porter sur un appareil adapté à votre fréquence d’utilisation mais aussi au type de sensations que vous recherchez.

Le freinage à piston hydraulique : on retrouve généralement ce type de freinage sur les rameurs scandinaves et latins. Le rameur hydraulique possède des vérins qui sont fixés sur les pédales. Lorsque vous exercez une force sur une pédale, les deux parties du vérin s´éloignent et compressent le liquide à l´intérieur avant de revenir à sa longueur initiale.

Le freinage magnétique : deux aimants se rapprochent de la roue d´inertie pour la freiner. Ce réglage se fait généralement manuellement via une molette. Sur d’autres modèles plus haut de gamme, la résistance est motorisée et directement contrôlable depuis la console. Cela permet de régler plus précisément la résistance du rameur magnétique et d’obtenir un freinage silencieux. Plus la roue d’inertie sera lourde, plus les mouvements effectués seront fluides et naturels.

Le freinage électromagnétique : Des bobines parcourues par un courant plus ou moins intense produisent un champ magnétique plus ou moins fort qui freine la roue d´inertie. Ce principe de freinage permet d´avoir des programmes d´entraînement complètement automatisés et un contrôle de freinage très précis et très silencieux sans à-coups.

Le freinage à air : La sangle ou chaîne que vous tirez par l´intermédiaire d´une «rame unique» s´enroule autour d´un axe sur lequel sont fixés des ailettes. Plus vous tirez fort, plus ces ailettes forment une résistance à l´air (comme sur l´eau). Le niveau de résistance s’adapte à la force déployée en ramant.

Le freinage à eau : Les rameurs équipés de ce système de freinage sont des modèles récents. Les sensations que l’utilisateur éprouve lors de son utilisation sont similaires à celles d’un véritable entraînement sur l’eau. Tout comme pour le freinage à air, son niveau de résistance varie en fonction de la puissance déployée. Le rameur est silencieux tout comme son mouvement, ne laissant entendre que le bruit de l’eau.

3. Structure et confort du rameur

Le poids du rameur : comme pour tous les appareils de fitness, le poids du rameur est important. Il va définir sa stabilité, sa robustesse et sa longévité. Un appareil lourd est souvent gage de qualité.

Le poids maximum utilisateur : Avant l’achat de votre rameur, il faut vérifier que le poids utilisateur soit inférieur au poids maximum autorisé. Le poids maximum supporté par le rameur détermine et garantit son bon fonctionnement dans le temps. Veillez donc à laisser une marge de sécurité entre les deux.

La longueur du rameur : Le gabarit du rameur est à prendre en considération dans le choix de votre appareil, car certains rameurs seront trop petits et ne permettront pas une bonne exécution de mouvement. Il faut choisir un rameur de grande taille, d’environ 2 m, pour les personnes mesurant plus de 1.90m et de préférence orientez-vous sur des rameurs à tirage central. Il faut que le rail du rameur soit suffisamment long pour vous permettre d’effectuer entièrement vos tractions.

4. Console et programmes du rameur

La console : vous aidera à suivre en temps réel vos performances. Munie d’un écran LCD ou LED, elle affiche les données de l’exercice, comme par exemple : le temps écoulé, la distance parcourue, le nombre de coups de rame par minute, le nombre total de coup de rame, count (comptabilise le nombre de coups de rames du début à la fin de l'exercice), le nombre approximatif de calories dépensées, etc. Sur les modèles de console plus perfectionnés, on retrouve également des données sur : la fréquence cardiaque, les watts dépensés et elles intègrent de nombreux programmes d’entraînement.

Les programmes : les consoles un peu plus avancées contiennent des programmes d’exercice divers et variés. Les types d’exercices proposés dépendent généralement du modèle de rameur. Plus on monte dans la gamme et plus les programmes d’entraînements du rameur seront nombreux et plus ciblés.

  • Programmes basiques : les programmes prédéfinis faisant varier la résistance selon un parcours prédéfini, les programmes manuels qui permettent à l’utilisateur de contrôler la résistance en fonction de ses envies, les programmes personnalisables permettant de créer son propre parcours.
  • Programmes spécifiques : programmes prédéfinis faisant varier automatiquement la résistance, programme HRC (objectifs par zones de fréquence cardiaque), programme à Watts constants faisant varier la résistance en fonction de la puissance générée par l'utilisateur, un programme Race (course contre l’ordinateur).

5. Les Plus

La prise de pulsation cardiaque : si vous travaillez sur un rameur, vous ne pouvez utiliser que la ceinture thoracique émettrice pour mesurer votre fréquence cardiaque. Attention : un grand nombre de rameurs ne possède pas de ceinture thoracique, nous vous conseillons de vous procurer un cardiofréquencemètre pour mesurer votre pouls.

L’encombrement du rameur : Certains rameurs sont pliables et permettent un encombrement minimum. Cette option n´est pas toujours synonyme de fragilité. Certains modèles de rameur même pliables sont d’une extrême robustesse. Roulettes de transport : certaines rameurs sont équipés de roulettes de transport afin de faciliter son rangement après une séance de cardio.

Découvrez tous nos rameurs

Recherche avancée